Les fanzones ont été plus remplies en Suisse qu'en Autriche

Actualisé

Les fanzones ont été plus remplies en Suisse qu'en Autriche

De nombreux supporters de l'EURO ont choisi le bain de foule pour le quart de finale ayant opposé les Pays-Bas à la Russie samedi soir.

Ils étaient plus de 170 000 dans une fanzone en Suisse, soit plus du double de la fréquentation en Autriche.

Sur les 180 000 ayant pris d'assaut Bâle où se jouait la partie, 70 000 ont rempli les fanzones. A Berne, ces zones ont accueillis 40 000 supporters, selon le délégué à l'EURO de la ville Marcel Brülhart. A Zurich, ils étaient 41 000, ont annoncé les responsables locaux.

A Genève, 20 000 à 25 000 personnes se sont pressées à la Plaine de Plainpalais et la soirée s'est déroulée pacifiquement, se sont réjouis les organisateurs. Un seul homme a été conduit en cellule de dégrisement. La cité du bout du lac se prépare à un nouvel afflux pour le dernier quart de finale qui oppose dimanche soir l'Espagne à l'Italie.

Fanzones moins remplies

La fréquentation des fanzones suisses contraste avec celle de leurs homologues autrichiennes. Selon le délégué du Conseil fédéral à l'EURO Benedikt Weibel, 60 000 personnes ont suivi la rencontre opposant les Pays-Bas à la Russie dans une fanzone de Vienne, mais elles n'étaient que 4000 à Klagenfurt, 6500 à Salzbourg et un peu plus de 2000 à Innsbruck.

(ats)

Ton opinion