Colombie: Les Farc convoquent une conférence nationale
Actualisé

ColombieLes Farc convoquent une conférence nationale

Après l'accord avec le gouvernement, la guérilla se prépare à ratifier.

1 / 147
Les autorités colombiennes ont annoncé dimanche avoir déjoué un attentat contre le leader de l'ex-guérilla des FARC, Rodrigo Londoño. (Lundi 13 janvier 2020)

Les autorités colombiennes ont annoncé dimanche avoir déjoué un attentat contre le leader de l'ex-guérilla des FARC, Rodrigo Londoño. (Lundi 13 janvier 2020)

Keystone
La Colombie a connu dimanche les plus pacifiques de ces dernières années. Une femme devrait devenir maire de Bogota. (27 octobre 2019)

La Colombie a connu dimanche les plus pacifiques de ces dernières années. Une femme devrait devenir maire de Bogota. (27 octobre 2019)

AFP
La dissidence des Farc, a annoncé, dans une vidéo diffusée mercredi, la création d'un mouvement politique clandestin, suite à son soulèvement armé la semaine dernière. (4 septembre 2019)

La dissidence des Farc, a annoncé, dans une vidéo diffusée mercredi, la création d'un mouvement politique clandestin, suite à son soulèvement armé la semaine dernière. (4 septembre 2019)

AFP

La guérilla colombienne des Farc a convoqué pour mi-septembre une conférence nationale de ses dirigeants qui doit ratifier l'accord de paix signé cette semaine avec le gouvernement colombien pour mettre fin à 52 ans de conflit. La signature officielle aura lieu entre le 20 et le 26 septembre, a annoncé le gouvernement.

Cette «dernière conférence de notre organisation en armes (...) ratifiera les accords de paix (signés le 24 août) et entérinera la transformation des Farc en mouvement politique légal», indique un communiqué de la guérilla publié samedi.

Cette conférence se tiendra du 13 au 19 septembre dans la plaine du Yari, à San Vicente del Caguan, ex-fief de la guérilla dans le sud du pays, en présence de 200 délégués des Farc, dont les 29 membres de l'Etat-major central.

Fait exceptionnel, cette conférence sera également ouverte à 50 invités nationaux et internationaux ainsi qu'à la presse.

260'000 morts

«L'importance historique de cet évènement justifie que les peuples de Colombie et du monde s'informent directement du déroulement et des conclusions» de cette conférence, a expliqué la guérilla.

Cette annonce survient trois jours après la signature à La Havane d'un accord de paix final et définitif historique entre le gouvernement et la principale guérilla du pays, issue en 1964 d'une insurrection paysanne et qui compte encore quelque 7'500 hommes armés.

Le président colombien Juan Manuel Santos a ordonné jeudi un cessez-le-feu définitif avec la guérilla à partir du 29 août. Les Farc devraient faire une annonce similaire d'ici là.

Les Colombiens seront ensuite appelés à se prononcer le 2 octobre lors d'un référendum sur l'accord de paix, conclu au terme de près de quatre ans de pourparlers. Ce conflit, le plus ancien d'Amérique latine, a fait au moins 260'000 morts, 45'000 disparus et 6,8 millions de déplacés depuis plus d'un demi-siècle. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion