Genève – Les faussaires présumés de pass Covid restent à l’ombre
Publié

GenèveLes faussaires présumés de pass Covid restent à l’ombre

La justice a prolongé la détention des quatre personnes soupçonnées d’avoir trafiqué des certificats, dans un centre de vaccination.

20min/Vanessa Lam

Interpellé il y a une semaine, le quatuor soupçonné d’avoir falsifié et vendu des pass Covid restera derrière les barreaux. Pour éviter tout risque de collusion, le Tribunal des mesures de contrainte a décidé de prolonger leur détention d’un à deux mois selon les cas, a révélé la «Tribune de Genève». Les faussaires présumés sont prévenus de faux dans les titres et de corruption.

Ces quatre individus, dont des civilistes qui opéraient au centre de vaccination de la clinique des Grangettes, auraient vendu à des particuliers quelque 200 sésames, au prix de 400 francs chacun; et ce, depuis l’été dernier. Ils ont été dénoncés par «trois personnes qui se sont vues proposer d’acheter un certificat», avait expliqué le procureur général Olivier Jornot. Les acquéreurs, une fois identifiés, pourraient également être poursuivis.

(dra)

Ton opinion