Les félins batifolent avant de passer aux jeux interdits
Actualisé

Les félins batifolent avant de passer aux jeux interdits

SERVION (VD) – «Tinka» et «Oural» se passionnent pour le basket! Une dizaine de ballons ont en fait les frais.

La belle tigresse «Tinka» et son jeune fiancé, arrivé il y a deux mois au zoo de Servion, ont flirté et même tenté de consommer. Mais pas encore fécondé. «Oural», âgé d'1 an et demi, n'est pas encore mature», assure Charly Bulliard, directeur du zoo de Servion. Il devra attendre ses 2 ou 3 ans. Alors pour occuper les longues journées d'hiver, les deux splendides félins s'éclatent au basket, comme des gamins. Ils se renvoient la balle, la jettent en l'air et se la disputent comme une proie. Avec l'âge, ils perdront l'envie. En deux mois, ils ont réduit en charpie une dizaine de ballons. «Depuis qu'ils sont ensemble, les ballons sont plus vite détruits», sourit le directeur. Hier, un minidrame s'est passé: «Tinka» a percé son dernier joujou en moins de deux! La réserve est à sec. Tant pis pour les loups et le lion, de toute façon moins joueurs. Le zoo, fourni par une école, espère recevoir d'autres dons.

Après deux mois de vie commune, aucun signe de scène de ménage n'est encore apparu. «Oural» est une bonne pâte. «Tinka» le taquine en lui sautant sur le dos, en attrapant sa queue. Il lui donne des coups de pattes en retour», raconte tendrement Roland Bulliard, l'un des responsables du zoo. L'espoir grandit de voir naître un jour un petit tigre de Sibérie. Une espèce menacée et qui compte environ 300 individus dans le monde.

Sophie Roselli

Après les tigres basketteurs, les poulets footballeurs

Chicken Soccer via Koreus

Ne laissez pas «Tinka» et «Oural» s'ennuyer

Envoyez leur vos ballons:

Tinka et Oural

Zoo de Servion

1077 Servion

Ton opinion