Tendance: Les femmes coiffent les beaux machos à l'hôpital
Actualisé

TendanceLes femmes coiffent les beaux machos à l'hôpital

M6 s'apprête à diffuser «Mercy», dont les héroïnes sont des infirmières. By bye Drs House et Mamour, les filles gagnent leurs lettres de noblesse au bloc.

par
Anne-Catherine Renaud

Nouvelle acquisition dans l'escarcelle de M6: «Mercy». Cette série médicale, lancée en septembre dernier sur la chaîne­ américaine NBC, sera diffusée d'ici l'été et en prime time. La Six compte sur ce feuilleton, que certains journaux d'outre-Atlantique comparent déjà à «Urgences», pour concurrencer le Mondial 2010, qui occupera les soirées de TF1, France télévisions et Canal+.

Mais M6 cherche aussi à féminiser sa grille. Car ce sont les femmes qui font le succès de «Mercy». Mot d'ordre de la série? Vous ne connaissez pas l'hôpital tant que vous ne l'avez pas vu à travers les yeux des infirmières. Désormais, les hommes n'ont plus le monopole à la clinique: on mise davantage sur l'écoute du patient que sur la virtuosité technique. D'où la montée en puissance des infirmières, qui sont là pour réconforter, soigner et assister.

Dans «Grey's Anatomy», les Drs Mamour et Glamour ne tirent-ils pas toujours la couverture à eux? Quant à House (ce soir sur TF1 à 20 h 45), sa misogynie est devenue légendaire! A l'hôpital Mercy, Veronica Callahan n'a rien à envier à ces ténors du diagnostic. Elle débarque d'Irak. Autant dire qu'elle a appris sur le tas. A ses côtés, sa meilleure amie, Sonia Jimenez, et une nouvelle recrue, Chloé Payne, interprétée par Michelle Trachtenberg («Gossip Girl»), lui prêtent main-forte.

Dans la même veine, Showtime (la chaîne qui a osé «Californication») a lancé «Nurse Jackie» en juin dernier. On y suit la vie trépidante d'une infirmière qui dispense les meilleurs soins possibles tout en survivant dans le chaos des urgences à New York. Eddie Falco («Les Sopranos») cartonne dans ce rôle et la série, bientôt sur Canal+, a été renouvelée pour une saison 2.

Ton opinion