Sécurité routière: Les femmes font plus d'accidents
Actualisé

Sécurité routièreLes femmes font plus d'accidents

Les femmes font davantage d'accidents de voiture que les hommes par rapport au nombre de kilomètres parcourus. Les hommes eux sont plus indisciplinés.

En 2005, 34 femmes au volant d'une voiture de tourisme ont été tuées ou grièvement blessées par milliard de kilomètres parcourus, contre 26 hommes, a indiqué vendredi le Bureau de prévention des accidents (bpa).

Le manque de pratique peut expliquer cette différence, selon Brigitte Buhmann, directrice du bpa, citée dans le communiqué. Toujours selon les chiffres de 2005, les femmes conduisent en effet en moyenne 36 kilomètres par jour, contre 54 pour les hommes. De plus, elles parcourent moins de kilomètres sur l'autoroute, où le risque d'accident est le plus faible.

Si les hommes font moins d'accidents, ils transgressent davantage les règles de la circulation. Parmi les hommes accidentés fautifs, 18% roulaient trop vite, contre 11% de femmes, pour la période 2005-2009. La différence est encore plus nette concernant l'alcool: 11% pour les hommes contre 4% pour les femmes. Ces dernières refusent plus souvent de céder la priorité.

Délits masculins

Les délits relevant de la loi sur la circulation routière sont commis à 87% par hommes. Dans les collisions directes entre un conducteur et une conductrice, l'homme est seul responsable dans 54% des cas, contre 40% pour les femmes. Dans 6% des situations, la faute est partagée.

Ce sont de loin les jeunes hommes qui transgressent le plus les règles de la circulation et qui ont les accidents les plus graves. La situation est très différente pour la classe d'âge 25-64 ans, dans laquelle 31 femmes ont été tuées ou grièvement blessées par milliard de kilomètres en 2005, contre 20 hommes.

A noter qu'en 2005, 91% des hommes détenaient un permis de conduire, contre 75% pour les femmes. En 1974, les proportions étaient de 63% et 36%. Le nombre de tués et de blessés graves sur les routes suisses est passé de 1773 en 1971 à 349 en 2009. Il a donc été divisé par cinq, relève le bpa. (ats)

Ton opinion