Journée des femmes: Les femmes, la lune et les tabous
Actualisé

Journée des femmesLes femmes, la lune et les tabous

Jeune réalisatrice d'origine slovaque, Diana Fabiánová a enquêté avec humour et légèreté sur le thème, parfois tabou, des règles. Elle répond à 20 minutes online.

par
Magali Floris

Pour son premier documentaire, Diana Fabiánová, 27 ans, aborde un thème qui la touche personnellement. Souffrant de douleurs menstruelles depuis son adolescence, elle a collecté l'avis de divers experts autour du monde: médecins, anthropologues et différents thérapeutes. Un voyage d'Harvard à Sydney en passant par les Cornouailles, qui mêle santé féminine et clichés sociaux.

20minutes online: Était-ce important pour vous d'aborder le sujet des règles?

Diana Fabiánová: Oui et l'expérience m'a changé la vie. Aujourd'hui, mes douleurs menstruelles ont disparu. Grâce aux rencontres que j'ai faites ainsi à travers le monde et aux méthodes curatives que j'ai testées pour le documentaire.

La réalisation et la production du film ont duré trois ans. C'était prévu?

Pas du tout! Je pensais que cela allait prendre beaucoup moins de temps. La recherche de fonds, les voyages aux quatre coins du monde et le fait que «Moon inside you» soit une coproduction franco-espagnole ont rendu très complexe sa réalisation. Cela dépendait aussi des intervenants. Je suis allée interviewer un spécialiste au Brésil et l'expert qui contredisait ses dires se trouvait en Australie.

Briser les tabous, c'est important?

Oui et j'espère que les adolescents regarderont mon documentaire, qui montre des points de vue alternatifs sur la menstruation. Il s'adresse aux filles, bien sûr, mais peut aussi permettre aux garçons de connaître ce qu'elles peuvent endurer.

Des projets?

Mon prochain thème de travail portera sur l'immortalité.

La lune en moi

Dimanche, 8 mars 2009 à 22:30 sur ARTE / TVE

Rediffusion mercredi 18 mars à 03H00 et vendredi 27 mars à 01H25

(France, Espagne, 2008, 80mn)

La TSR diffusera le documentaire, à une date encore non déterminée.

Ton opinion