Etude: Les femmes ont 12 tenues qui ne leur vont plus
Actualisé

EtudeLes femmes ont 12 tenues qui ne leur vont plus

Un sondage britannique révèle que chaque femme a une dizaine de vêtements trop petits ou trop grands dans son amoire.

par
cgo
Chaque femme a plus d'une dizaine de vêtements trop petits ou trop grands dans son armoire.

Chaque femme a plus d'une dizaine de vêtements trop petits ou trop grands dans son armoire.

Basée sur 4000 femmes âgées de 18 à 65 ans, une étude vient d'être publiée par le «Daily Telegraph». Le but? Découvrir leurs habitudes alimentaires et les conséquences sur la garde-robe de chacune. Il en resssort qu'elles ont toutes en moyenne douze articles dans leur armoire qu'elles ne peuvent plus porter, car ils sont soit trop grands, soit trop petits, le jeans étant le vêtement qui pose le plus souvent problème.

Beaucoup d'argent perdu

Tous ces habits qui «dorment» dans l'armoire représentent une somme de 500 francs. «C'est une bonne idée d'avoir sa paire de jeans ou son top favori sous la main pour le jour où on aura retrouvé sa taille idéale. Mais en réalité, ces femmes gaspillent des centaines de francs», a analysé la nutritionniste Therese Coleman.

Une conséquence de l'effet yo-yo

Plus de la moitité des femmes interrogées achètent en effet des habits trop petits, dans l'espoir qu'elles pourront les porter un jour. L'effet «yo-yo» de la plupart des régimes est aussi une des causes: les habits deviennent trop grands quand on maigrit et vice versa.

Entre ignorance et idées reçues

La recherche britannique, dirigée par l'entreprise Wholegrain Goodness, révèle aussi que 47% d'entre elles ne sont pas attentives au contenu calorique de ce qu'elles mangent. Il s'avère que la plupart des femmes ne savent pas quels sont exactement les aliments sains et équilibrés. «Il y a cette idée reçue que manger sainement signifie se priver - ce qui n'est pas supportable à long terme-, que la variété et le choix n'existent pas dans la nourriture saine et que cette dernière n'a pas bon goût», explique la nutritionniste.

Ton opinion