Vatican - Les femmes devraient bientôt pouvoir rejoindre la garde rapprochée du pape
Publié

VaticanLes femmes devraient bientôt pouvoir rejoindre la garde rapprochée du pape

Pour l’heure, seuls des hommes servent le pape. Mais cela pourrait changer, si l’on en croit les plans du nouveau bâtiment, qui sera inauguré en 2027

Le prix d’aménagement de la nouvelle caserne du Vatican est estimé à 50 millions de francs suisses.

Le prix d’aménagement de la nouvelle caserne du Vatican est estimé à 50 millions de francs suisses.

LMD

La garde suisse va-t-elle faire un pas vers l’égalité de genre? Selon la «SonntagsZeitung», un indice se trouve dans l’aménagement de la nouvelle caserne du Vatican, qui comprend une aile destinée au cantonnement de la gent féminine. Le nouveau bâtiment devrait être inauguré en 2027, à l’occasion des 500 ans du sac de Rome, lors duquel une centaine de gardes avaient donné leur vie pour la défense du pape. «Il était important pour nous, dès le début, que la caserne offre un espace pour les femmes en service», a déclaré Jean-Pierre Roth, qui dirige la fondation pour le nouveau bâtiment.

Soulager les recruteurs

La présidente de la Fondation de la garde suisse, Ruth Metzler-Arnold, salue l’idée d’élargir le recrutement. «Dès que les femmes seront admises, le potentiel de recrutement de la Garde augmentera également», se réjouit l’ancienne conseillère fédérale.

En effet, le renouvellement des effectifs est complexe. Car ne protège pas le pape qui veut. Il faut être catholique, de nationalité suisse, sans antécédent judiciaire, avoir fait l’armée et être dans de bonnes conditions physiques et mentales. L’ouverture aux femmes permettrait donc d’augmenter les chances de trouver les bonnes personnes.

Une trentaine de nouveaux gardes entrent en service chaque année, contre autant de départs. Il y a trois ans, le pape François avait décidé d’augmenter les effectifs, qui sont alors passés de 110 à 135 militaires, en raison de "risques croissants".

(ami)

Ton opinion

65 commentaires