Vaud: Les femmes pourront faire le service civil
Actualisé

VaudLes femmes pourront faire le service civil

Le Grand Conseil vaudois a décidé mardi de légiférer en faveur des femmes qui souhaitent accéder au service civil.

Les femmes qui le souhaitent devraient pouvoir accéder au service civil, estime le Grand Conseil vaudois. A une courte majorité, les députés ont décidé mardi de déposer une initiative cantonale auprès des Chambres fédérales.

Fin mai, le parlement vaudois avait approuvé la démarche en première lecture par 65 voix contre 34 et 8 abstentions. En second débat mardi, le Grand Conseil renouvelé d'un tiers a été moins affirmatif: l'initiative cantonale déposée par une députée Verte a recueilli 67 oui, 64 non et 4 abstentions.

Formellement, l'accès des femmes au service civil est déjà possible aux mêmes conditions que les hommes. Mais «la procédure est tortueuse», a relevé la conseillère d'Etat Jacqueline de Quattro. Les jeunes femmes doivent se présenter au recrutement, être déclarées aptes puis demander de quitter l'armée pour le service civil.

Ce dernier est un service de remplacement, une «solution boiteuse qui pousse à la sous-enchère salariale» en concurrençant les emplois payés, a estimé le PLR Guy-Philippe Bolay. «Il y a assez de bénévolat possible» pour que les femmes n'ait pas besoin d'être incorporées dans le service civil, a-t-il estimé.

La problématique doit être traitée dans une réflexion plus vaste sur l'obligation de servir, a toutefois estimé la majorité, renvoyant le texte à Berne. Le Groupe pour une Suisse sans armée (GSsA) a déposé début janvier son initiative populaire fédérale «Oui à l'abrogation du service militaire obligatoire !», qui aborde cette question.

(ats)

Ton opinion