Mondial 2014: Les Fennecs ont montré les crocs à Porto Alegre
Actualisé

Mondial 2014Les Fennecs ont montré les crocs à Porto Alegre

L'Algérie s'est rachetée. Après la défaite lors du premier match face à la Belgique, les hommes de Vahid Halilhodzic ont brillamment disposé des Sud-Coréens (4-2).

Une séduisante sélection d'Algérie a battu la Corée du Sud 4-2 dans le match à ne pas perdre du groupe H à Porto Alegre. Les Fennecs ont fait un pas vers les 8es de finale et sont devenus la première équipe africaine à inscrire quatre buts dans l'histoire de la Coupe du monde.

«Voilà 32 ans que l'Algérie attend une victoire en Coupe du monde», avait rappelé le sélectionneur algérien Vahid Halilhodzic avant la partie. Elle était mûre pour y parvenir. Et elle y a ajouté la manière, pratiquant un jeu vif, direct et technique qui a souvent mis les Sud-Coréens dans leurs petits souliers. Bien dans la lignée de cette Coupe du monde emballante et débridée.

L'Algérie a en tout cas montré un tout autre visage que contre la Belgique dans son premier match (défaite 2-1). Offensifs et pleins de punch dès les premières minutes, les Fennecs ont mis sous pression des Sud-Coréens qui ont rapidement craqué sous la puissance adverse. A la 26e, Slimani résistait à deux défenseurs sur une longue ouverture de Medjani pour aller battre le gardien sud-coréen (1-0). Deux minutes plus tard, sur corner, Halliche précédait le portier Jung pour placer son puissant coup de tête dans la cible (2-0).

Poussé par un public conquis et extatique, les Algériens poursuivaient dans leur bel élan pour inscrire le 3-0 à la 38e par Djabou, bien servi dans la surface par Slimani.

Ainsi donc, les cinq changements effectués par Vahid Halilhodjic par rapport au match contre la Belgique se sont avérés extrêmement payants. Slimani, Djabou et Brahimi, qui n'avaient pas été titularisés contre les Belges, furent décisifs face aux Sud-Coréens. Très critiqué en Algérie pour son manque d'audace dans le premier match, «coach Vahid» a apporté une réponse séduisante avec sa nouvelle disposition tactique.

Reste que les Algériens ont manifesté des signes de fébrilité. En début de deuxième mi-temps, les Sud-Coréens ont joué leur va-tout et rapidement réduit le score par Son (3-1 à la 50e). Puis ils sont passés à un cheveu du 3-2 dans la foulée, face à une défense adverse soudain débordée. Mais au plus fort du sursaut sud-coréen, l'Algérie se donnait de l'air par Brahimi (4-1 à la 62e). Les Sud-Coréens répliquaient par leur capitaine Koo (4-2 à la 72e) mais il était trop tard.

Un point devrait suffire à la sélection maghrébine dans son dernier match contre la Russie jeudi pour aller en 8es de finale. Mais les Russes seraient qualifiés en cas de victoire, à moins d'un net et improbable succès de la Corée du Sud face à la Belgique, qui a déjà son ticket en poche.

1-0 Slimani

2-0 Halliche

4-1 Brahimi

4-2 Koo

Ton opinion