Les festivals dans la boue

Actualisé

Les festivals dans la boue

Bout d'Brousse, For Noise, Lombric, premiers festivals de l'hiver?

Presque. Les trois manifestations ont souffert du temps déplorable qui a régné ce week-end, tant à Puidoux, à Pully qu'à Giez. Le Bout d'Brousse a comptabilisé quelque 3000 entrées, sur un site aux allures de Woodstock. C'est mille de moins que l'année dernière. Du côté du For Noise, les organisateurs ont pu compter sur 4000 entrées payantes, ce qui devrait permettre d'éviter les pertes financières.

«Nous n'avions jamais connu de météo aussi catastrophique», déplore Aude Iseli, une des organisatrices du Lombric. Le festival «vert» a dû fermer ses portes plus tôt le dimanche après-midi, annulant les animations prévues pour les enfants. «Mais le bilan est positif, le temps n'ayant pas découragé un public que nous avons fidélisé depuis plusieurs années.»

(cal)

Ton opinion