Actualisé 27.03.2008 à 20:57

Les Fêtes de Genève fâchent les forains du Luna Park

Mis devant le fait accompli, les forains n'acceptent pas que leur
facture gonfle de 20%.

«Après 43 ans aux Fêtes, c'est la première fois qu'on change autant de choses. On ne comprend pas.» Les forains sont abasourdis. Samedi dernier, ils ont vu leurs emplacements changer et la facture de location gonfler de près de 20%. «Cette hausse est en partie justifiée par la décision de Pierre Maudet de supprimer la gratuité du domaine public», se défend la direction des Fêtes.

D'autres forains ont disparu des plans. «Sur la soixantaine d'attractions de l'an dernier, une dizaine de manèges ont été enlevés», témoigne un Biennois présent aux Fêtes depuis vingt ans. Il sera absent cette année. «Malgré deux rencontres, la direction des Fêtes a pris ces décisions sans nous concerter. Elle a ajouté cinq attractions alémaniques qui ne présentent pas plus d'intérêt que les genevoises et romandes supprimées», précisent les associations foraines romandes.

«Il y avait de mauvaises habitudes, nous avons remis les pendules à l'heure, rétorque Christian Colquhoun. Le directeur des Fêtes reste serein: «Que certains soient mécontents des changements ne nous pose aucun problème.» Déçus, les forains ont sollicité par lettre recommandée un rendez-vous à la direction des Fêtes.

Didier Tischler

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!