Suisse: Les feux d'artifice causent 280 accidents par an
Actualisé

SuisseLes feux d'artifice causent 280 accidents par an

A quelques jours du 1er Août, le BPA recommande de manipuler les engins pyrotechniques avec précaution.

Keystone/Archives/Photo d'illustration

Les festivités liées au 1er Août peuvent avoir des effets indésirables sur la santé et sont aussi synonymes d'accidents, mettent en garde l'OFEV et le BPA. Les feux d'artifice doivent être utilisés avec retenue et précaution.

Environ 2000 tonnes de feux d'artifice sont vendues chaque année en Suisse, indique vendredi l'Office fédéral de l'environnement (OFEV), sur la base de ses propres estimations. Ils dégagent 360 tonnes de poussières fines dans l'atmosphère. Les composés métalliques qui colorent les éléments pyrotechniques se déposent ensuite sur les sols et dans les eaux.

La pollution reste toutefois faible, précise l'OFEV. Les bûchers peuvent aussi dégager des substances toxiques si des déchets plastiques, de chantier, du bois de démolition ou traité sont brûlés. La situation s'est toutefois améliorée ces dernières années.

Les personnes souffrant de maladies cardiovasculaires ou des voies respiratoires devraient éviter de se trouver à proximité immédiate des feux d'artifice. Ils dégagent à l'allumage de fortes quantités de fumée, et donc de poussières fines occasionnant toux et troubles respiratoires chez les personnes sensibles.

Le niveau sonore souvent élevé peut en outre causer des dommages auditifs irréversibles, en plus d'être une nuisance pour les animaux, met en garde l'OFEV. Pour toutes ces raisons, les engins pyrotechniques ne doivent pas être allumés plusieurs jours avant le 1er Août.

Deux décès entre 2011 et 2015

Les feux d'artifice causent environ 280 accidents par année, dont la moitié lors des festivités du 1er Août, relève le Bureau de prévention des accidents (BPA), la Suva et le Centre d'information pour la prévention des incendies. Ce sont surtout les hommes qui se blessent (85%).

La température d'allumage d'un feu de Bengale dépasse 400 °C. Entre 2011 et 2015, deux personnes sont décédées des suites d'un accident dû à des feux d'artifice, et trois sont restées invalides à vie. «L'inattention et la négligence sont les causes principales de ces accidents».

Lors de l'achat de pièces d'artifice, il convient de s'informer sur leur utilisation auprès du vendeur et de lire le mode d'emploi. Les engins pyrotechniques doivent être placés sur une base stable, en respectant les distances de sécurité avec les personnes, les animaux et les bâtiments indiquées sur les emballages.

Il faut attendre dix minutes avant de s'approcher des ratés, et ne jamais les rallumer: il y a danger d'explosion. De plus, du matériel d'extinction doit toujours se trouver à portée de main.

L'OFEV en appelle aussi à la prudence, même si le risque d'incendie de forêt est faible ou limité. Les cantons et communes peuvent limiter l'allumage des feux d'artifice en cas de danger d'incendie de forêt. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion