Publié

FranceLes fèves très coquines de ces galettes font un carton

Un boulanger du Grand Est a eu l'idée de remplacer les fèves traditionnelles par des figurines classées X. L'opération est un succès.

Attention, galette interdite aux moins de 18 ans! Ce vendredi, France Bleu rapporte l'initiative pour le moins originale de ce pâtissier de Bourgaltroff, près de Dieuze (Moselle), en Lorraine. En lieu et place des traditionnelles fèves, Julien Regnard a placé des figurines coquines.

Des mini-pénis au design plus coloré que vulgaire, il n'en fallait pas plus pour créer un véritable buzz. Le boulanger raconte qu'une cliente est venue acheter cinq galettes et des fèves en plus. Bien évidemment, les clients ont la possibilité de choisir s'ils optent pour le dessert classé X ou pour une galette plus classique. Le professionnel glisse à nos confrères que quelques confusions ont pu avoir lieu. On imagine bien la surprise des gourmands devant cette fève assez hors du commun...

Reste que l'opération est un franc succès, Julien Regnard ayant déjà vendu la totalité du stock de galettes, soit plus de 400. Devant tant d'engouement, le boulanger a déjà commandé 600 fèves supplémentaires. «Je voulais faire une opération un peu spéciale pour les fêtes, pour égayer un peu cette année marquée par le confinement dont nous avons tous souffert», a-t-il commenté.

(th)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
81 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

M. M

10.01.2021 à 00:08

Manque de respect Ils pensent que à l'argent et pas au personne qui pratique la religion

Catho

09.01.2021 à 21:40

Que vous le vouliez ou non... Je le répète... l’Épiphanie est une Fête Religieuse!!! C’est du Sérieux!!! Et ce dimanche 10 janvier, nous fêtons le Baptême du Seigneur. Que vous le voulez ou non, la Religion Catholique a parfaitement sa place! Que vous le voulez ou non, la Religion Catholique se pratique chaque jour! Que Dieu vous Bénisse!

Jean eude

09.01.2021 à 20:10

Mais comme c'est original et jamais vue ! Ils sont fort ces français