Les filles mettent la main à la pâte

Actualisé

Les filles mettent la main à la pâte

«Si l'on met du citron sur du chou rouge, il va devenir rose», explique avec patience Fabrice Riblet à une vingtaine de filles de 7 à 10 ans.

Hier, elles ont découvert de façon ludique comment l'acidité changeait les couleurs. Amaya, 10 ans, est ravie: «ça m'a donné envie de faire de la chimie.» C'est justement pour les encourager à suivre les branches scientifiques que le cours a été créé par le Bureau de l'égalité de l'EPFL. L'école est actuellement suivie par 25% de filles.

Ton opinion