Maison Blanche: Les filles Obama auront leur chien en avril
Actualisé

Maison BlancheLes filles Obama auront leur chien en avril

Barack Obama l'avait promis à ses filles le soir de son élection: le chien de la famille Obama arrivera à la Maison Blanche en avril.

Dans un entretien au magazine «People» à paraître vendredi, Michelle Obama indique que le chien devrait faire son entrée dans la famille après les vacances d'avril des filles, Sasha (7 ans) et Malia (10 ans).

Sasha, elle, semble convaincue qu'il sera là le 1er avril. «Sasha dit le «1er avril». Je réponds: «avril». Elle dit «1er avril» et je crie «avril!», raconte sa mère.

Quant à la race du chien, la First Lady dit pencher pour les chiens d'eau portugais. Quant à son nom, la famille étudie toutes les possibilités et Michelle Obama a cité, et exclut, Frank ou Moose.

Barack Obama avait promis à ses filles qu'elles auraient un chien s'il était élu président des Etats-Unis. Le soir de sa victoire, le 4 novembre, il avait déclaré lors de son discours qu'il tiendrait sa promesse.

Dans l'entretien à «People», Mme Obama donne aussi un petit aperçu de la nouvelle vie de la famille présidentielle. Elle raconte qu'elle a organisé une soirée filles à la Maison Blanche le 19 février quand son époux était en visite au Canada. Elle a invité secrétaires et conseillères pour une projection de «He's just not that into you» («Ce que pensent les hommes») avec pop corn.

Michelle Obama précise que son mari et elle se lèvent vers 5h30 du matin, qu'ils s'entraînent dans la salle de sports de la Maison Blanche et prennent leur petit déjeuner ensemble. Le chef de la Maison Blanche cuisine notamment de «méchantes gaufres», confie-t-elle.

Michelle Obama ajoute que Barack Obama est presque plus présent pour sa famille depuis qu'il est président. «On dîne en famille tous les soirs, et Barack, quand il n'est pas en voyage, vient border les filles», ajoute Michelle Obama. «Nous n'avions pas eu de temps ensemble comme ça depuis des années ce qui explique beaucoup pourquoi nous nous sentons tout si bien dans ce nouvel espace». (ap)

Ton opinion