Treize morts à Misrata: Les forces de Kadhafi bombardent
Actualisé

Treize morts à MisrataLes forces de Kadhafi bombardent

Au moins treize personnes ont été tuées et une vingtaine d'autres blessées jeudi, dans l'ouest de la Libye, par des bombardements des forces pro-Kadhafi qui continuent d'assiéger la ville de Misrata.

Des habitants du centre de Misrata subissent le siège et les bombardements des forces de Kadhafi.

Des habitants du centre de Misrata subissent le siège et les bombardements des forces de Kadhafi.

Selon des témoignages, les forces loyales à Kadhafi ont pilonné pendant trois heures le port de la ville en partie aux mains de l'insurrection, qui tente de défendre ses positions. Les troupes du dirigeant libyen ont notamment attaqué le secteur du port à coups de roquettes et missiles Grad, a précisé un combattant insurgé, Abdel-Salam, qui n'a pas souhaité divulguer son nom de famille.

Un médecin de Misrata a expliqué que plusieurs des victimes, dont deux hommes de 75 et 80 ans, ont été tués dans leur maison touchée par des obus. Une cimenterie a également été détruite dans le quartier, selon Abel-Salam, interrogé par téléphone par l'agence Associated Press. L'OTAN, a-t-il déploré, n'est pas intervenu.

«Chaque jour, les habitants sont obligés de fuir leurs maisons, fuir des maisons déjà bondées avec cinq ou six familles dedans, ce qui aggrave la situation humanitaire dans la ville», a-t-il ajouté.

A Tripoli, des explosions ont été entendues dans la journée, suivies de tirs nourris de la DCA libyenne, visant apparemment des appareils de l'OTAN, selon un habitant. Une colonne de fumée s'est élevé dans la partie sud-est de la ville. Parallèlement, la télévision d'Etat a diffusé les images de Moammar Kadhadi paradant dans les rues de la capitale libyenne, debout dans une voiture à toit ouvrant. On ignore quand ces images ont été filmées. (afp)

Ton opinion