Actualisé 12.08.2008 à 17:31

Les forces indiennes tuent 13 manifestants au Cachemire

Les forces indiennes ont tué au moins 13 manifestants dans des accrochages avec une foule de plusieurs dizaines de milliers de musulmans qui refusaient de respecter le couvre-feu au Cachemire indien.

C'était la journée la plus meurtrière en deux mois de troubles dans cette région himalayenne depuis longtemps instable.

La police et les manifestants se sont affrontés dans des nuages de balles, de gaz lacrymogène et de pierres, tandis qu'à New Delhi la classe politique cherchait en vain une solution à la crise, qui menace de briser les dernières attaches entre le Cachemire à majorité musulmane et le reste de l'Inde à majorité hindoue. Hindous et musulmans s'accrochent depuis que le gouvernement a proposé le 23 juin d'attribuer du terrain à un sanctuaire hindou au Cachemire.

Un couvre-feu total a été décrété dans la région pour la première fois en 18 ans mais des musulmans sont descendus par milliers dans les rues de diverses villes pour protester contre la mort lundi d'un chef séparatiste, le Cheikh Abdul Aziz, et de quatre de ses camarades. A Srinagar, capitale d'été et principale ville du Cachemire indien, environ 100.000 personnes se sont rassemblées pour les funérailles du leader séparatiste, jurant de poursuivre son but, l'indépendance du Cachemire indien. AP

st/v634

(ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!