Actualisé

Lutte anti-EILes forces irakiennes ont «nettoyé» 50% du désert

L'armée irakienne a annoncé lundi contrôler la moitié du désert. Elle doit encore se préparer à une dure bataille à Wadi Hauran, occupée par l'EI.

1 / 150
Des dizaines de milliers de civils déplacés sont rentrés dimanche chez eux dans le sud syrien à la faveur d'un accord entre les rebelles et le régime de Bachar al-Assad. (Dimanche 8 juillet 2018)

Des dizaines de milliers de civils déplacés sont rentrés dimanche chez eux dans le sud syrien à la faveur d'un accord entre les rebelles et le régime de Bachar al-Assad. (Dimanche 8 juillet 2018)

Keystone
L'EI annonce la mort d'un fils de son chef en Syrie. (Mardi 3 juillet 2018)

L'EI annonce la mort d'un fils de son chef en Syrie. (Mardi 3 juillet 2018)

Keystone
Plus d'un quart de million de Syriens ont déjà fui l'offensive du régime sur les régions rebelles du sud de la Syrie, selon l'ONU. (Lundi 2 juillet 2018)

Plus d'un quart de million de Syriens ont déjà fui l'offensive du régime sur les régions rebelles du sud de la Syrie, selon l'ONU. (Lundi 2 juillet 2018)

Keystone

«Nos unités ont nettoyé 50% de la superficie totale du désert d'environ 29'000 km2. La première phase est terminée et maintenant nos unités vont procéder au nettoyage du reste des zones désertiques», a déclaré lundi le général Yehya Rassoul, porte-parole du Commandement conjoint des opérations (JOC).

Parmi les zones qui restent à nettoyer figure le Wadi Hauran, une vallée «profonde» qui «rejoint le territoire syrien», a-t-il ajouté. «La mission est de détruire toutes les caches dans le désert et les vallées pour sécuriser la frontière ouest de l'Irak avec la Syrie», a expliqué le général Rassoul.

Défaite totale de l'EI en vue?

Wadi Hauran est la plus longue vallée d'Irak. Située dans la province occidentale d'Al-Anbar, elle s'étend sur 350 km depuis la frontière saoudienne jusqu'à l'Euphrate et se poursuit jusqu'aux frontières syro-jordaniennes.

Elle est en grande partie aux mains de l'EI depuis 2014 et dans ce relief accidenté - avec des gorges pouvant atteindre 200 m de profondeur-, l'organisation djihadiste a établi des positions, des caches, des dépôts d'armes et des postes de repli.

L'offensive lancée il y a quatre jours est menée par l'armée irakienne et les forces paramilitaires du Hach al-Chaabi. C'est à l'issue de cette bataille que le Premier ministre irakien Haider al-Abadi devrait annoncer la défaite totale en Irak du groupe ultraradical sunnite qui, en 2014, avait menacé l'existence même du pays. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!