Les Forces motrices de l'Oberhasli vont licencier
Actualisé

Les Forces motrices de l'Oberhasli vont licencier

L'entreprise bernoise, dans laquelle les Villes de Zurich et de Berne ont des parts, envisage de supprimer 50 postes en deux ans.

Le réservoir du Grimsel, où les KWO ont des installations.

Le réservoir du Grimsel, où les KWO ont des installations.

photo: Keystone

Les Forces motrices de l'Oberhasli (KWO) souffrent de la situation tendue dans le secteur énergétique. L'entreprise bernoise prévoit de réduire ses effectifs de près de 50 postes dans les deux ans à venir, dont la moitié se traduira par des licenciements.

Différents scénarios ont été évalués, ont indiqué mercredi soir les KWO dans un communiqué. Les mesures retenues doivent permettre à l'entreprise, l'un des plus importants employeurs du Haslital, de continuer d'être un pilier central de l'économie régionale.

Sur les quelque 50 postes concernés, la moitié pourra être supprimée par le biais de fluctuations naturelles, de départs à la retraite et de retraites anticipées. L'autre moitié se traduira par des licenciements. L'entreprise mettra sur pied un plan social, en concertation avec le syndicat du secteur public (SSP).

Les KWO appartiennent à 50% au groupe énergétique bernois BKW. Le reste est détenu à parts égales par les Industrielle Werke Basel (IWB), la Ville de Zurich ainsi que les services industriels de la Ville de Berne (ewb). (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion