Statistiques: Les foyers de petite taille vont s'imposer en Suisse

Actualisé

StatistiquesLes foyers de petite taille vont s'imposer en Suisse

Des ménages plus nombreux mais plus petits, tel est le scénario prévu par l'Office de la statistique pour 2030.

Dans vingt ans, près de 80% des gens habiteront seuls ou en compagnie d'une personne en Suisse. Cette évolution provoquera une hausse de 20% du nombre de ménages privés, estimé à 3,9 millions pour 2030 contre 3,2 millions en 2005. Par rapport au nombre global de ménages, c'est le canton de Fribourg qui connaîtra la plus forte hausse (+39 %), a indiqué mardi l'Office fédéral de la statistique.

Vaud et le Valais se situent également au-dessus de la moyenne suisse, alors que l'augmentation des cantons de Neuchâtel, de Genève et du Jura oscille entre 11 et 16%.

Les ménages composés de plus de trois personnes feront les frais du changement de style de vie. Ils diminueront de 23% en moyenne pour les foyers de cinq personnes et plus. Seuls les cantons de Vaud et de Genève verront ce type de ménage augmenter.

Cette évolution, constatée pour la première fois durant le siècle dernier, est d'abord due à des facteurs démographiques. Baisse de la fécondité et augmentation de l'espérance de vie figurent parmi les causes principales de la diminution de la taille des ménages.

Mais le report de l'âge du mariage et la forte hausse des divorces jouent également un rôle. Autrement dit, il y aura de moins en moins de jeunes couples avec enfants.

Cette statistique sera utile pour essayer de planifier les besoins futurs en logements et en infrastructures collectives, comme des écoles par exemple.

(jbm/ap/ats)

Ton opinion