Genève: Les frais du Conseil d'Etat passeront à la loupe
Actualisé

GenèveLes frais du Conseil d'Etat passeront à la loupe

La Cour des comptes va se pencher sur les notes de frais de l'exécutif. Ce dernier s'y opposait.

par
mpo
Le Conseil d'Etat est réticent à laisser la Cour des comptes analyser ses notes de frais.

Le Conseil d'Etat est réticent à laisser la Cour des comptes analyser ses notes de frais.

Keystone/Martial Trezzini

En décembre, la Commission de contrôle de gestion du Grand Conseil a demandé à la Cour des comptes d'analyser les notes de frais du gouvernement. Le Conseil d'Etat a refusé, arguant que la Cour n'est pas l'organe de surveillance de l'Exécutif.

D'après la RTS, la commission a haussé le ton. Elle vient d'écrire au président du gouvernement Antonio Hodgers. Elle lui rappelle que la Cour est bel et bien compétente en la matière. De plus, la missive se termine par une injonction au Conseil d'Etat à collaborer pleinement.

Ton opinion