Actualisé

Les Français se posent enfin aux Iles Féroé

L'avion de l'équipe de France s'est finalement posé samedi en milieu de journée à Torshavn, aux Iles Féroé, avec une journée de retard.

La veille, en raison des conditions climatiques, les Bleus n'avaient pas pu rejoindre l'archipel et avaient été contraints de passer la nuit en Norvège.

La pluie givrante, le vent et le brouillard avaient empêché l'avion des Bleus d'atterrir vendredi en milieu de journée comme prévu. L'atterrissage samedi à 13h37, a été musclé, l'avion penchant sur une aile en abordant la piste, puis se redressant sans problème pour finir sa manoeuvre.

Le règlement UEFA prévoit qu'une équipe doit arriver la veille de son match pour une rencontre international à l'extérieur, mais qu'en cas de force majeure, l'arrivée le jour de la partie est autorisée.

"Il y vraiment une bonne volonté de tout le monde pour ça se joue ce samedi, même si tout le monde arrive une heure avant le match", avait expliqué William Gaillard, conseiller spécial du président de l'UEFA Michel Platini.

Les Bleus ont passé la nuit de vendredi à samedi à Bergen à Norvège, après un périple étonnant qui les aura vu passer par Aberdeen (Ecosse) pour faire le plein, puis par Bergen pour une courte escale, avant d'y revenir dans la nuit à la suite d'un nouvel atterrissage avorté (vents, brouillard, pluie givrante).

En dépit de craintes nées d'un tel périple sur les organismes des joueurs et leur mental, Raymond Domenech tenait vraiment à jouer ce match comme prévu (coup d'envoi prévu à 17h.

(si)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!