Irak: Les frappes US ne devraient pas affaiblir l'EI
Actualisé

IrakLes frappes US ne devraient pas affaiblir l'EI

La série de frappes américaines en Irak ont ralenti les opérations de l'État islamique (EI) dans le nord du pays. Elles ne devraient cependant pas affaiblir le groupe djihadiste, selon le Pentagone.

«Nous estimons que les frappes aériennes américaines dans le nord de l'Irak ont ralenti le rythme opérationnel (des activistes) de l'État islamique et temporairement perturbé leur avancée vers Erbil», capitale du Kurdistan irakien, a déclaré William Mayville Jr, un responsable du Pentagone. «Cependant, ces frappes ne devraient pas affecter les capacités de l'EI ou ses opérations dans d'autres parties d'Irak et de Syrie», a ajouté le lieutenant-général.

Les 15 frappes aériennes de l'armée américaine constituent la première action militaire en Irak depuis que l'administration Obama a procédé au retrait total des troupes américaines fin 2011.

Le Pentagone a assuré qu'il ne comptait pas étendre ses opérations hors de la région du nord de l'Irak, où ses forces aériennes visent les combattants de l'Etat islamique.

M. Mayville a estimé entre 50 et 60 le nombre de missions effectuées chaque jour par les appareils américains au-dessus de la région, en additionnant les missions humanitaires et les frappes aériennes. (ats)

Ton opinion