Actualisé 13.07.2012 à 11:32

Jordanieles Frères musulmans mécontents

L'organisation des Frères musulmans menace de boycotter les élections parlementaires à venir en Jordanie.

Le porte-parole des Frères musulmans Jamil Abu-Bakr annonce le potentiel boycott.

Le porte-parole des Frères musulmans Jamil Abu-Bakr annonce le potentiel boycott.

En signe de protestation contre les récents changements de la loi électorale, l'organisation des Frères musulmans menace de boycotter les élections parlementaires, a annoncé vendredi leur porte-parole Jamil Abu-Bakr. Ce boycott par la principale formation d'opposition jordanienne constitue un revers pour le roi Abdullah, qui a fait de sa réforme la pièce maîtresse de sa campagne pour éviter la contagion du Printemps arabe au royaume hachémite.

Les Frères musulmans pourraient cependant changer d'avis si le gouvernement «entreprend des efforts sérieux et réels vers des réformes», a précisé Jamil Abu-Bakr. Les élections devraient avoir lieu à la fin de l'année. Le conflit porte sur la nouvelle loi électorale, qui permet à chaque électeur de voter pour deux scrutins différents, celui visant à élire les représentants des districts locaux dans une société de tradition tribale, et l'autre pour désigner l'un des 27 candidats sur une liste nationale. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!