Egypte: Les Frères musulmans seraient en tête
Actualisé

EgypteLes Frères musulmans seraient en tête

Le parti islamiste des Frères musulmans d'Egypte a annoncé mercredi être arrivé en tête lors de la première phase des premières élections de l'ère post-Moubarak, selon des résultats préliminaires.

Le scrutin, organisé sur trois phases, s'étalera dans les autres régions jusqu'au 11 janvier pour l'Assemblée du peuple (députés) et jusqu'au 11 mars pour la Choura (chambre haute consultative).

Le scrutin, organisé sur trois phases, s'étalera dans les autres régions jusqu'au 11 janvier pour l'Assemblée du peuple (députés) et jusqu'au 11 mars pour la Choura (chambre haute consultative).

«Les premiers résultats obtenus depuis le début du dépouillement montrent que les listes du Parti de la liberté et de la justice (PLJ - Frères musulmans) arrivent en tête, suivies par le parti Al Nour (salafiste) et le Bloc égyptien (coalition libérale)», a indiqué le PLJ dans un communiqué.

Le PLJ affirme avoir obtenu les meilleurs scores respectivement à Fayyoum (130 km au sud du Caire), dans le gouvernorat de la mer Rouge (sud), au Caire et à Assiout (sud), selon le communiqué. «Le score est plus serré entre le PLJ et le parti Al Nour dans les gouvernorats d'Alexandrie (nord-ouest) et Kafr Al-Cheikh (delta du Nil)», a ajouté le parti islamiste.

La premier tour des législatives s'est tenu lundi et mardi dans un tiers des gouvernorats du pays le plus peuplé du monde arabe (plus de 80 millions d'habitants), dont la capitale Le Caire et la deuxième ville d'Egypte, Alexandrie.

Le scrutin, organisé sur trois phases, s'étalera dans les autres régions jusqu'au 11 janvier pour l'Assemblée du peuple (députés) et jusqu'au 11 mars pour la Choura (chambre haute consultative).

Les premières estimations rapportée mercredi par les médias égyptiens plaçaient déjà en tête les Frères musulmans. Ils présentaient pour la première fois un parti aux élections, ayant été officiellement interdits de toute activité politique sous Hosni Moubarak.

(ats)

Ton opinion