Consommation: Les fruits et légumes vivront plus longtemps à l'étalage
Actualisé

ConsommationLes fruits et légumes vivront plus longtemps à l'étalage

Des chercheurs suisses et français ont découvert un moyen de doubler la durée de vie des fruits et légumes à l'étalage.

Ils ont mis au point une technique de décontamination combinant les rayons ultraviolets et l'ozone.

Actuellement, entre 10 % et 20 % des fruits et légumes vendus à l'étalage finissent à la poubelle, a indiqué à l'ATS le professeur Remo Cicciarelli, de l'Institut des Technologies du vivant à la Haute école spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO), à Sion. Le nouveau procédé de purification pourrait faire passer leur durée de vie de 3 jours actuellement à 5-6 jours.

Tant les rayons ultraviolets (UV) que l'ozone ont un effet antimicrobien et bactéricide, ajoute le chercheur. La combinaison des deux permet d'obtenir un effet synergique et l'ozone traite les zones d'ombre non touchées par les UV.

Tests supplémentaires

Au terme de deux ans de recherches, un prototype préindustriel est prêt. Les essais menés en France sur des tomates et des abricots sont concluants, en particulier pour les premières, mais des tests supplémentaires sont nécessaires avant de passer à l'échelon industriel, note le Pr Cicciarelli.

Le domaine d'application est vaste. Cette technologie pourrait remplacer à terme les procédés de décontamination aujourd'hui basés sur des produits chlorés, interdits en Suisse. Ceux-ci le seront bientôt également pour les arachides et les pistaches, ce qui posera de gros problèmes à la filière, poursuit le spécialiste.

Ce projet PURVEGE (PURification des VÉGÉtaux) a été conduit dans le cadre du programme Interreg IIIA. Outre la HES-SO, il incluait le centre de compétences MANEP (matériaux aux propriétés électroniques nouvelles) de l'Université de Genève ainsi que le Laboratoire de recherche en génie alimentaire de l'Université Claude Bernard à Lyon (F).

(ats)

Ton opinion