Chiens tueurs en liberté au Tessin: Les garde-chasse autorisés à tirer
Actualisé

Chiens tueurs en liberté au TessinLes garde-chasse autorisés à tirer

L'Office tessinois de la chasse et de la pêche a autorisé les garde-chasse cantonaux à tirer sur les chiens en liberté qui attaquent les animaux sauvages à Arogno, dans le sud du Tessin.

Cette mesure a soulevé l'indignation de l'association «Offensiva animalista».

La permission d'abattre les chiens errants entrera en vigueur lundi. Après la découverte de plusieurs chevreuils et autres animaux sauvages tués et dévorés, l'Office tessinois de la chasse a décidé de déployer ses garde-chasse sur le territoire d'Arogno où de nombreux chiens abandonnés ont été signalés.

«Les garde-chasse doivent en principe capturer les canidés», précise la municipalité. «Mais ils ont aussi la permission de les abattre si nécessaire.»

Propriétaires responsables

Cette décision fait bondir l'association de défense des animaux «Offensiva animalista». Dans un communiqué diffusé samedi, elle déplore cette «mesure radicale et disproportionnée» et souligne que «la seule faute de ces chiens tueurs est d'avoir été abandonnés à leur sort par des propriétaires sans scrupules.»

«Les chiens dangereux n'existent pas», estime l'association. «Mais les propriétaires irresponsables oui. Les autorités s'inclinent devant le puissant lobby des chasseurs qui dicte sa loi», conclut le communiqué. (ats)

Ton opinion