Les gardes-frontières suisses notent une hausse des immigrants illégaux

Publié

SuisseLes gardes-frontière notent une hausse des immigrants illégaux

Depuis le début de l’année, 23’755 migrants en situation illégale ont été arrêtés en Suisse. Ils sont nombreux à provenir de la route des Balkans.

Frontex a enregistré près de 70’000 migrants illégaux sur la route des Balkans.

Frontex a enregistré près de 70’000 migrants illégaux sur la route des Balkans.

AFP

Entre janvier et août 2022, la Suisse a enregistré une hausse des cas d’immigration illégale. Un phénomène qui se constate aussi à l’échelle européenne. Sur la route des Balkans, l’agence européenne de surveillance des frontières (Frontex) a enregistré, pendant cette période, près de 70’000 immigrants illégaux, rapporte la «Schweiz am Wochenende» (article abonné). C’est trois fois plus que pour la même période en 2021. En Suisse, les gardes-frontière ont arrêté 23’755 personnes en situation illégale – soit 5000 de plus que pour l’ensemble de l’année 2021.

D’après le journal alémanique, la plupart de ces migrants arrivent dans le canton de Saint-Gall depuis l’Autriche et sont principalement originaires d’Afghanistan ou d’Afrique du Nord. Ils ont recours à des passeurs. En huit mois, les gardes-frontière ont d’ailleurs identifié 281 passeurs présumés.

Et bien que de nombreux migrants ne voient la Suisse que comme un pays de transit, la Confédération prend des mesures. Alors qu’elle estimait en juin que le nombre de demandes d’asile serait de 16’500 d’ici à la fin de l’année, elle a désormais monté ce chiffre à 19’000.

Des mouvements migratoires «dirigés»

(aze)

Ton opinion