Crise migratoire: Les gardes-frontière s'équipent pour l'été
Actualisé

Crise migratoireLes gardes-frontière s'équipent pour l'été

En cas d'afflux migratoire important, les douaniers suisses veulent être prêts à les recevoir cet été.

Keystone

L'administration des douanes suisses a lancé un appel d'offres pour une commande de 143 conteneurs et toilettes mobiles en prévision d'une possible vague migratoire cet été. Le Corps des gardes-frontière ne dispose actuellement pas d'espace et d'équipements sanitaires suffisants en cas d'afflux important de migrants.

Si des groupes importants de migrants atteignent la Suisse et qu'en plus la météo est mauvaise, leur santé pourrait être mise en danger, indique l'Administration fédérale des douanes dans son appel d'offres publié sur le portail des appels d'offres publics de la Suisse simap.

Le Corps des gardes-frontière ne veut prendre aucun risque et s'équiper en conséquence d'ici l'été. «L'appel d'offres comporte un nombre maximal de 143 conteneurs, mais ce serait vraiment une limite maximale. Il faut le voir comme une planification prévisionnelle», a dit jeudi le porte-parole des gardes-frontière David Marquis sur les ondes de la radio alémanique SRF.

A Chiasso (TI) et Brigue (VS), les douaniers disposent déjà d'infrastructures adéquates. «Si la situation l'exige, nous pourrons réagir à court terme avec ces conteneurs», selon M. Marquis.

Selon l'appel d'offres, les fournisseurs intéressés doivent être capables de livrer «dès le 1er juillet, et ce dans un délai de 10 jours, jusqu'à cinq unités incluant chacune trois conteneurs, une tente, quatre toilettes mobiles, deux radiateurs soufflants, deux producteurs d'électricité, une unité d'éclairage et cinq grandes tables.»

Les demandes d'asile ne devraient «probablement pas» augmenter de manière significative en 2017, avait estimé en janvier le secrétaire d'Etat aux migrations Mario Gattiker dans la presse. Mais tout dépend de l'accord entre l'UE et la Turquie. S'il tombe, on pourrait assister à une forte hausse du nombre de migrants cherchant l'asile en Europe. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion