Equipe de Suisse: «Les gardiens? Un problème de riches»
Actualisé

Equipe de Suisse«Les gardiens? Un problème de riches»

L'équipe de Suisse défie deux fois l'Autriche dans le cadre de sa préparation aux Mondiaux. A trois semaines de l'événement, le sélectionneur national Sean Simpson fait le point

par
Grégory Beaud
Sean Simpson est confiant avant les deux matches face à l'Autriche

Sean Simpson est confiant avant les deux matches face à l'Autriche

e soir et demain, la Suisse se frottera à son homologue autrichienne, formation de Division B. Sans les joueurs des finalistes Berne et Zurich, Sean Simpson poursuit sa revue d'effectif et attend des nou­velles de ses mercenaires évoluant en NHL.

– Sean Simpson, les forfaits des Montréalais Weber et Diaz viennent d'être officialisés.

«Nous le savions depuis plusieurs jours. Ce n'est jamais agréable de devoir faire face à la blessure de deux joueurs, surtout lorsqu'ils ont clairement émis le souhait de jouer pour l'équipe nationale.»

– Qu'en est-il des autres Suisses de NHL?

«Depuis la fin de la saison régulière, j'ai des contacts quotidiens avec les joueurs éliminés. Nous espérons avoir des nouvelles tout bientôt. »

– Peut-on spéculer sur la présence de Niederreiter et Sbisa et l'absence de Hiller et Streit?

«Cela vous regarde (rires). Plus sérieusement, je n'ai pas la décision définitive de tous. »

– Une chose est sûre, Roman Josi va jouer les play-off de NHL avec Nashville.

«–S'il passe le premier tour, nous devrons réfléchir sans lui. Pareil pour Sven Bärtschi qui joue actuellement les play-off en ligue mineure avec Portland. Son équipe mène 2-0 et devrait franchir ce tour. Je pense mon équipe sans lui. »

– Quant aux gardiens, vous avez l'embarras du choix.

« Je pense même qu'on ose parler d'un problème de riches (rires). Gerber jouera le premier match contre l'Autriche, tandis que Stephan se chargera du second. Ensuite, nous analyserons au jour le jour la situation et l'évolution de la forme de chacun. Mais avec Genoni et Berra en plus, on a la chance de pouvoir compter sur d'excellents gardiens. »

Jeune défenseur, Dean Kukan est l’inconnu de la sélection

La convocation du joueur de Lulea en première division suédoise a surpris beaucoup de monde. A 18 ans, l’ancien junior des Zurich Lions va vivre son baptême du feu, ce soir, à Feldkirch. «C’est un jeune très talentueux, constate Sean Simpson. Il faisait partie des meilleurs joueurs de la sélection M20 cette année.» Dean Kukan (1 m 87 pour 90 kilos) n’a disputé que trois matches de championnat suédois, mais a fait forte impression avec les juniors (21 points en 42 matches).

Ton opinion