Suisse: Les gastro-entérites poursuivent leur offensive
Actualisé

SuisseLes gastro-entérites poursuivent leur offensive

Les norovirus poursuivent leur offensive sur les intestins des Helvètes: durant les trois dernières semaines, quelque 31 nouvelles flambées de gastro-entérites ont été enregistrées.

Et près de 25 hôpitaux et homes ont signalé des cas à l'Office fédéral de la santé publique (OFSP).

Comme chaque année, la maladie a commencé à sévir en novembre. Depuis début décembre, elle a occasionné 61 flambées dans 16 cantons, a indiqué vendredi à l'ATS Jean-Louis Zurcher, porte-parole de l'OFSP. Les résidents de 53 établissements de soins et de 2 casernes ont subi les diarrhées et autres vomissements liés aux norovirus.

Ces chiffres sont tout à fait normaux pour la saison, a poursuivi le porte-parole. Qui a ajouté qu'aucune mesure préventive spéciale ne devait ni ne pouvait être prise pour endiguer ce phénomène.

Des maisons de retraites touchées

La semaine dernière, des maisons de retraites situées à Dotzigen (BE) et Winterthour (ZH) avaient été le théâtre de flambées de gastro-entérites. Dans la commune bernoise, les 54 pensionnaires ainsi que l'entier du personnel d'un home avaient été cloués au lit. Du côté de Winterthour, pas moins de trois établissements avaient été touchés.

Typiquement saisonniers, les norovirus sévissent en général jusqu'au mois de mars. Ils se transmettent aisément par voie féco-orale, ce qui facilite les flambées dans des institutions telles que homes, hôpitaux ou casernes. Le traitement consiste à assurer un apport suffisant en liquides.

(ats)

Ton opinion