Actualisé 15.12.2009 à 13:38

Création d'une nouvelle sectionLes gays de l'UDC se regroupent sous l'oeil méfiant du parti

Des UDC homosexuels ont créé leur propre section. La direction du parti est prudente face à cette émancipation.

de
Patrick Marbach/tde

«Il y a beaucoup de membres de l'UDC qui sont gays et qui n'osent pas vraiment l'affirmer, car ils craignent d'être défavorisés.»

Ces propos ne sont pas tenus par un politologue ou un observateur extérieur mais par Thomas Fuchs, député UDC au grand conseil bernois et bisexuel.

Il explique à 20 Minuten que pour soutenir les gays de son parti et pour défendre les droits des homosexuels, il a décidé de créer la section des UDC gays. Le mouvement, alémanique uniquement pour l'instant, a depuis peu son site internet (voir ci-contre) mais provoque des réactions très mitigées du côté de la centrale du parti. «Nous ne savons pas encore si nous pouvons utiliser le logo du parti», explique par exemple Beat Feurer, co-initiateur du mouvement.

«C'est clair qu'il y a des résistances émotionnelles au sein du parti, mais nous suivons la même ligne politique», insiste-t-il. Et de poursuivre: «Nous sommes ainsi contre la surpopulation étrangère et avons soutenu l'initiative anti-minarets.»

Ces propos de la ligne «rose» de l'UDC ne suffisent cependant pas à rassurer le parti. «Fondamentalement, l'orientation sexuelle de nos membres n'est pas un problème mais nous devons maintenant contrôler qui sont vraiment ces gens et voir comment fonctionne le mouvement», souligne Martin Baltisser, secrétaire général de l'UDC.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!