Hockey - LNA: Les Genevois seront à Fribourg
Actualisé

Hockey - LNALes Genevois seront à Fribourg

Contraint de reporter son match de dimanche à Berne, Genève-Servette devrait être en mesure de jouer mardi soir (19 h 45) malgré tous ses convalescents.

par
Grégory Beaud
Malgré le nombre important de blessés, Chris McSorley ne se laisse pas abattre.

Malgré le nombre important de blessés, Chris McSorley ne se laisse pas abattre.

«Il faudrait un concours de circonstances absolument incroyable pour que la rencontre face à Gottéron n'ait pas lieu.»

Pour Chris McSorley, pas question de renvoyer encore un match après avoir esquivé la revanche de la finale face à Berne, dimanche (le match est reporté au 11 janvier 2011).

Les Aigles se sont entraînés normalement hier matin, fêtant le retour de l'une ou l'autre individualité. «Il y aura des absents, a relativisé le boss des Vernets. Ce premier entraînement n'était pas bon et l'énergie de mes joueurs n'était pas optimale. Certains sont encore affaiblis.»

Pour composer avec un effectif décimé, Chris McSorley devra recourir à des juniors élite du club: «Deux, voire trois.» Même si la situation ne le réjouit guère, l'entraîneur demeure confiant: «Face à Fribourg, ce sont toujours des matches intenses, et je fais confiance à mes hommes pour répondre positivement. Le noyau de mes joueurs sera présent, c'est déjà ça.»

En fin de mois, Servette participera à la Coupe Spengler. Cette avalanche de blessures remet-elle en cause le bon déroulement de l'épreuve grisonne? «Si nous n'avions pas joué à Davos, nous aurions organisé des matches amicaux et des entraînements intensifs. Alors quelle serait la différence pour mes joueurs? Là, ils ont la possibilité de se mettre en évidence dans un tournoi très relevé. C'est très excitant pour tout le monde.»

Ton opinion