Actualisé 02.04.2018 à 20:52

Villeneuve (VD)«Les gens auront les bus presque à ras les fenêtres»

Le trajet des trolleybus qui iront jusqu'au futur Hôpital Riviera-Chablais dépend d'un vote communal.

de
Yannick Weber

Enjeux et ambiance expliqués en images. (Montage vidéo: Mediaprofil)

Dans les rues de la bourgade du bout du lac, tout le monde a un avis. Certains l'assument publiquement; mais d'autres, comme les commerçants, craignent de dévoiler leur opinion avant le scrutin. Partisans et opposants de la réfection de la rue des Remparts, l'objet du vote de ce dimanche, s'écharpent de manière musclée.

Pourquoi le réaménagement d'une route échauffe-t-il tant les esprits? Car il vise à y faire circuler les trolleybus des VMCV, afin de prolonger la ligne entre Vevey et Villeneuve jusqu'au futur site de l'Hôpital Riviera-Chablais (HRC), qui ouvrira à Rennaz (VD) l'an prochain. Et c'est ce choix de tracé qui fait bondir une partie des habitants (lire encadré).

Pour les autorités, un refus du projet pourrait sonner le glas de la desserte en transports publics du nouvel hôpital. «L'inauguration est prévue pour l'été 2019. Ce délai sera trop court pour élaborer, mettre à l'enquête et redemander des crédits pour un nouveau projet», s'inquiète Corinne Ingold, syndique (PLR). Même en cas de feu vert de la population, la réalisation des travaux prévus se ferait dans un délai «extrêmement serré».

Les principaux concernés, eux, semblent rester confiants. Ou cachent peut-être leur impatience. «Nous ne prenons pas position sur ce débat, car quelle que soit l'issue du vote, l'hôpital sera desservi par le bus au moment de l'ouverture», assure Patricia Claivaz, porte-parole de l'HRC. «Il faudra repartir de zéro en cas de refus», clame au contraire Corinne Ingold. Les citoyens villeneuvois rendront leur verdict le 8 avril.

Une brochure d'informations partiale?

Le vote a failli être reporté au dernier moment. Un recours a été déposé le 18 mars par les opposants, qui jugeaient partiale et ambiguë la brochure d'information distribuée aux habitants. Pour eux, il s'y trouve une imprécision concernant le financement des travaux, qui est partagé entre le canton et la commune. Le coût pour Villeneuve y serait sous-estimé. Le recours a été rejeté jeudi dernier. «La brochure satisfait aux exigences d'objectivité», selon le Conseil d'Etat.

Un parcours contesté

Le projet de réfection de la rue des Remparts, qui contourne le bourg, attire des critiques. Pour les opposants, la voie est trop étroite, ne garantirait pas la sécurité des piétons lors du passage des trolleys, qui gêneraient le voisinage. «Les gens auront les bus presque à ras les fenêtres», juge une habitante. Leur plan B prévoit un tracé sur la route cantonale. Mais d'après les détracteurs de cette option, les fréquents bouchons sur cet axe, surtout le dimanche après-midi, ne permettraient pas de respecter l'horaire.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!