Royaume-Uni: «Les gens croient que nous sommes amies»
Actualisé

Royaume-Uni«Les gens croient que nous sommes amies»

Marcia et Millie, 11 ans, font la Une du dernier numéro de «National Geographic». Leur particularité? Elles sont soeurs jumelles mais n'ont pas la même couleur de peau.

par
joc

«Quand les gens nous voient, ils pensent que nous sommes juste meilleures amies». En réalité, Marcia et Millie Biggs, 11 ans, sont soeurs jumelles. Mais l'une est métisse, l'autre est blanche. Nées à Birmingham d'un père d'origine jamaïcaine et d'une mère blanche, les deux fillettes ont hérité chacune des gènes d'un de leurs parents. Ainsi, Marcia a les yeux bleus, les cheveux blonds et la peau claire, tandis que sa soeur Millie a la peau brune, les yeux marrons et les cheveux crépus.

Fiers de la particularité de leurs enfants, Amanda Wanklin et Michael Biggs passent cependant beaucoup de temps à répondre aux interrogations des curieux qui croisent leur chemin. «Quand je les promenais en poussette, les gens me regardaient et ensuite regardaient l'une de mes filles, puis l'autre. Et là, j'avais droit aux questions», explique la Britannique à «National Geographic». Dans un numéro spécial, le magazine remet en question son passé et reconnaît des décennies de couverture raciste.

A la naissance, Millie et Marcia se ressemblaient beaucoup. Mais à l'âge de 10 mois, leurs parents ont constaté un changement. «Tout a commencé avec Millie. Sa peau devenait de plus en plus foncée», se souvient son papa. Les deux soeurs disent n'avoir jamais été la cible d'attaques racistes, mais elles sont bien conscientes de ce que c'est: «Le racisme, c'est juger quelqu'un sur sa couleur et pas sur qui il est vraiment», résume Millie. Elle poursuit: «Je préfère être différente. Il ne faut pas toujours se fondre dans la masse, parce que si on le fait, personne ne nous remarque. C'est mieux d'être soi-même», estime-t-elle.

Le cas de Millie et Marcia, très rare, ne peut se produire qu'une fois sur un million. Fausses jumelles, les deux fillettes proviennent de deux ovules différents, fécondés en même temps. Alors que les vrais jumeaux héritent de gènes identiques, les jumeaux dizygotes, eux, en reçoivent des différents. Le papa jamaïcain a transmis ses gènes à Millie, tandis que la maman britannique a donné les siens à Marcia.

Ton opinion