Inde: Les gens qui klaxonnent au feu attendront 2 fois plus
Actualisé

IndeLes gens qui klaxonnent au feu attendront 2 fois plus

Les autorités de Bombay ont trouvé un moyen ingénieux pour lutter contre la pollution sonore en ville.

par
joc

Excédée par le bruit constant des klaxons des véhicules, la police de Bombay a décidé de prendre le taureau par les cornes. Désormais, les automobilistes qui ont tendance à se manifester trop bruyamment au feu rouge devront patienter plus longtemps avant que celui-ci ne passe au vert. Avec cette mesure, les autorités espèrent pouvoir lutter efficacement contre la pollution sonore, explique CNN.

Durant les mois de novembre et décembre de l'année dernière, la police a mené des tests après avoir relié des sonomètres à des poteaux de signalisation. Si le système atteignait 85 décibels ou plus, le feu était réinitialisé et restait donc rouge plus longtemps. Comme dans plusieurs villes indiennes, les feux sont équipés d'un dispositif de compte à rebours. Les tests ont été effectués à raison de 15 minutes par jour, à d'importantes intersections.

«N'hésitez pas à klaxonner, si ça ne vous dérange pas d'attendre»

Des essais devraient être faits le mois prochain dans une dizaine d'autres localités. Pranay Ashok, porte-parole de la police de Bombay, espère qu'à terme, ce système pourra s'appliquer à tout le réseau national. Dans une vidéo partagée fin janvier sur Twitter, la police de la «capitale mondiale du klaxon» explique avoir nommé son invention le «signal de punition». «N'hésitez pas à klaxonner, si ça ne vous dérange pas d'attendre», ironise le clip.

D'après le «Traffic Index» de TomTom, Bombay est la quatrième ville la plus encombrée par le trafic au monde. L'année dernière, les automobilistes y auraient perdu 8 jours et 17 heures dans les embouteillages.

Ton opinion