réseaux sociaux - Les genuinfluenceurs: des vendus qui parlent vrai
Munroe Bergdorf a travaillé avec Mulberry pour parler des cheveux crépus.

Munroe Bergdorf a travaillé avec Mulberry pour parler des cheveux crépus.

Instagram munroebergdorf
Publié

réseaux sociauxLes genuinfluenceurs: des vendus qui parlent vrai

Ni potiches ni opportunistes. Ils sont la nouvelle génération d’influenceurs. Présentation de quatre d’entre eux qui bossent avec des marques de mode.

par
Lauren Cavin-Hostettler

Genuinfluencer… Depuis quelques semaines, ce néologisme fleurit dans les médias anglo-saxons («The Guardian», «Vogue», «Allure»). C’est la contraction des mots genuine (véritable) et influencer (influenceur). Il désigne un créateur de contenus dont l’action se situe à mi-chemin entre celle d’un influenceur et celle d’une célébrité jouant le rôle d’ambassadeur d’une marque.

Cette évolution du statut d’influenceur est née d’un constat: le placement de produits n’a plus vraiment la cote sur les réseaux sociaux parce que les internautes ne se fient pas aveuglément aux recommandations publicitaires. Les marques, notamment dans l’industrie de la mode, tentent donc une nouvelle approche marketing en tablant sur les valeurs et la crédibilité d’un genuinfluenceur. Celui-ci est une personne ordinaire qui se distingue néanmoins par un profil atypique et/ou par son engagement sociopolitique. Naturellement, il est rémunéré pour son travail promotionnel, mais ne transige pas pour autant avec ses convictions. En gros, le genuinfluenceur n’est pas opportuniste, il ne se «prostitue» pas et n’est pas une potiche. La preuve par quatre.

Militante des droits humains

Munroe Bergdorf est une femme trans. La trentenaire est mannequin et activiste. La Britannique lutte contre les injustices sociales ou raciales et milite en faveur des droits des LGBT+. Elle a notamment collaboré avec le maroquinier anglais Mulberry pour un film traitant des cheveux crépus.

Jardinier du développement durable

Gerald Stratford est un pêcheur britannique à la retraite qui cultive son jardin. Il apparaît dans une vidéo et une série de photos pour Gucci afin de promouvoir la collection Off the Grid 2021. Cette collaboration avait pour but de vendre des articles de la marque italienne, bien sûr, mais aussi de sensibiliser l’opinion au développement durable en présentant, par exemple, des textiles en nylon fabriqué avec d’anciens filets de pêche.

Gerald Stratford (au centre) dans la campagne publicitaire Off the Grid 2021 de Gucci.

Gerald Stratford (au centre) dans la campagne publicitaire Off the Grid 2021 de Gucci.

Gucci

Maman promotrice du bien-être

Blogueuse britannique et jeune maman, Liv Purvis collabore avec la marque de lingerie Dora Larsen pour parler de confort durant la période de l’allaitement. Dans ces posts, elle se base sur sa propre expérience pour aborder des questions telles que la maternité et la santé mentale.

Experte en bijouterie

Betony Vernon est une designer américaine, spécialiste de la bijouterie. Elle a été choisie pour participer à une conférence organisée par Valentino, lorsque la maison italienne a rejoint la plateforme de podcasts Clubhouse, en juin dernier. L’émission a permis un échange sur la question de la provocation et comment elle se caractérise dans les collections de la marque.

Ton opinion

14 commentaires