UBS: Les gestionnaires interdits de voyage à l'étranger

Actualisé

UBSLes gestionnaires interdits de voyage à l'étranger

L'UBS interdit à ses gestionnaires de fortune de voyager à l'étranger.

Depuis mercredi passé, plus de 1000 conseillers en placement ne peuvent plus s'occuper de leurs clients que par téléphone ou e-mail.

Dans le cas où un client souhaite un entretien personnel, il est prié de se rendre en Suisse. «Les voyages d'affaires destinés à rencontrer des clients ont cessé dans les activités transfrontalières de gestion de fortune», a indiqué à l'ATS la porte-parole de l'UBS Eveline Müller. Celle-ci revenait sur une information du «SonntagsBlick».

L'UBS procède à un contrôle global des lignes directrices et des règles de conduite dans les activités de gestion de fortune internationales. Cela peut durer des mois. Durant tout ce temps, l'interdiction de voyager restera en vigueur, informe la porte-parole.

Cette révision a été déclenchée par la Finma. L'autorité de surveillance des marchés a ordonné aux banques de garder à l'oeil «les risques juridiques et pour la réputation». La mesure complique la collaboration avec les clients, concède l'UBS.

Le responsable de la gestion de fortune de la banque aux Etats- Unis, Martin Liechti, avait été arrêté l'an dernier à l'aéroport de Miami, dans le cadre de l'affaire fiscale qui vaut tant de déboires à l'UBS. L'ancien cadre de la banque s'était vu interdire de quitter le territoire américain pendant plusieurs mois.

(ats)

Ton opinion