Ecosse: Les Glasgow Rangers retrouvent enfin l'élite
Actualisé

EcosseLes Glasgow Rangers retrouvent enfin l'élite

Après quatre ans de purgatoire dans les divisions inférieures, les «Gers» sont de retour aux affaires. Ils ont remporté le titre de Championship mardi soir.

par
Robin Carrel

Février 2012, le Rangers Football Club est placé en redressement judiciaire. Des années de mauvaise gestion ont finalement eu raison de ce club historique, voire même mythique. Mais comment une telle institution, qui a remporté 54 fois le titre national, 33 Coupes d'Ecosse et 27 Coupes de la Ligue a-t-elle pu couler ainsi? Comment un club qui a un jour de 1948 attiré 143'570 spectateurs lors d'une partie face à Hibernian a-t-il pu sombrer de la sorte?

Il faut dire qu'après des années d'errements de la part de leurs dirigeants, les Rangers avaient accumulé près de 200 millions de francs suisses de dettes, dont une bonne partie due au fisc britannique. Finalement, en juillet 2012, les clubs votaient la rétrogradation du vainqueur de la Coupe d'Europe des vainqueurs de Coupe en 1972. La formation évoluant à l'Ibrox Stadium (un peu moins de 51'000 places) a dû repartir depuis la quatrième division.

Trois promotions en quatre ans

Depuis, c'est une véritable course contre le temps qui s'est organisée, dans la ville la plus peuplée d'Ecosse. Dès la première saison, avec seulement trois joueurs de leur ancien effectif, les «Teddy Bears» parviennent à obtenir une première promotion. Il leur avait toutefois fallu attendre le mois d'octobre pour gratter leur premier succès à l'extérieur. En 2013-2014, rebelote. Les Rangers sont promus et battent un record avec 49'118 spectateurs lors d'un match de 3e division.

Les «Light Blues» ont toutefois connu un coup d'arrêt l'année suivante. Ils ne terminent en effet que troisièmes de Scottish Championship et doivent laisser la place de promu direct à Heart of Midlothian. Pire, les Rangers sont largement dominés par Motherwell en finale des play-off de promotion. Une véritable humiliation: 1-3 à domicile devant 49'200 personnes, puis 3-0 en déplacement.

Retour du «Old Firm»

L'attente interminable a pris fin mardi soir et les fans plus fervents se réjouissent déjà de retrouver leur célèbre «Old Firm» face à leurs rivaux ancestraux du Celtic Glasgow. Les éternelles «guerres» entre catholiques et protestants vont pouvoir reprendre, dans une atmosphère heureusement bien moins explosives que dans le passé. Tout ça grâce à une victoire sur la plus petite des marges contre Dumbarton, à la suite d'un but de James Tavernier à la 50e minute de jeu.

Le défenseur anglais a repris de près un centre venu de la droite et enflammé les 48'568 spectateurs de l'Ibrox Stadium. Il a offert trois points capitaux à sa troupe, qui compte désormais 17 longueurs d'avance sur Falkirk et 20 sur Hibernian, qui a joué deux matches de moins. Les «Gers» sont donc sacrés champions à quatre journées de la fin de Scottish Championship et la ville a pu sombrer dans une douce ivresse.

Ton opinion