Les Grammies déplacés à Las Vegas le 3 avril 

Publié

Remise de prixLes Grammy Awards déplacés à Las Vegas le 3 avril

La cérémonie qui récompense les meilleurs artistes musicaux de l’industrie américaine change de date et de lieu.

En 2022, les Grammies seront remis au printemps.

En 2022, les Grammies seront remis au printemps.

REUTERS

La cérémonie de remise des Grammy Awards, équivalent des Oscars pour l’industrie musicale américaine, aura lieu le 3 avril 2022 à Las Vegas, et non pas à Los Angeles où elle était initialement prévue, ont annoncé les organisateurs mardi 18 janvier 2022.

En raison de l’explosion des cas du variant Omicron, l’Académie du disque qui organise les Grammy Awards avait annoncé début janvier qu’elle ne pouvait maintenir le spectacle prévu le 31 janvier à Los Angeles, jugeant que cela présentait «trop de risques» sur le plan sanitaire pour les centaines d’artistes et de techniciens mobilisés. La 64e édition aura finalement lieu non pas en Californie mais à Las Vegas le 3 avril dans la salle du MGM Grand Garden Arena, indiquent les organisateurs dans un communiqué.

Omicron est devenu le variant de Covid-19 ultra-majoritaire aux États-Unis et continue de se propager en Californie où plus d’un million de nouveaux cas ont été signalés en une semaine. Au total, sept millions de cas ont été recensés depuis le début de la pandémie dans l’État le plus peuplé du pays (environ 40 millions d’habitants).

Les nominations des Grammy Awards ont fait cette année la part belle à la diversité et à la jeunesse (Justin Bieber, Olivia Rodrigo ou la rappeuse Doja Cat), avec en tête Jon Batiste, jazzman pianiste afro-américain de 35 ans et ses onze nominations.

En 2021, la soirée de gala des Grammies avait déjà dû être reportée en raison du coronavirus, mais s’était finalement adaptée aux exigences sanitaires – tests et distanciation sociale – pour produire un show particulièrement bien adapté à la retransmission télévisée, riche en performances spectaculaires. L’édition 2022 était censée revenir à une formule plus traditionnelle dans un grand stade du centre de Los Angeles.

(AFP)

Ton opinion

0 commentaires