Actualisé 30.06.2008 à 20:21

Les grands écrans ont fait le bonheur des footeux

Le rideau est tombé sur l'Euro 2008 et sur le 5e stade helvétique, constitué des UBS Arena.

La Suisse romande a accueilli cinq des seize UBS Arena durant l'Euro 2008. Elle a également enregistré le top et le flop d'affluence, avec Lausanne et ses 133 000 spectateurs, et La Chaux-de-Fonds et «seulement» 26 500 spectateurs en 19 soirées.

Sion et Bienne tirent leur épingle du jeu avec plus de 65 000 spectateurs. La capitale valaisanne a su offrir une fête du foot complète avec une arène et une zone piétonne animée et décorée. A Bienne, ville bilingue, les spectateurs ont pu choisir leur langue de retransmission avant les matches; et, bilinguisme oblige, la rencontre Espagne - Allemagne a été suivie en première période en français, et en allemand à la seconde mi-temps.

A Lausanne, le succès a été au rendez-vous, tout comme à Nyon, qui a cependant connu des débuts difficiles.

A La Chaux-de-Fonds, la météo et la situation de l'arène ont entraîné une faible fréquentation. Outre les UBS Arena, de nombreuses villes ont accueilli des écrans géants et ont ainsi offert à la population la possibilité de vivre ensemble les matches. Au Locle, par exemple, les organisateurs sont heureux et pensent récidiver lors d'autres manifestations. A Monthey, si un bénéfice est dégagé, il sera versé à une œuvre caritative. Satisfaction également à Yverdon ou encore à Martigny et à Neuchâtel.

Jean-Bernard Mani

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!