Actualisé 24.06.2013 à 07:38

Suisse

Les grands groupes profitent à tous

Dans un document de discussion, Avenir Suisse constate que les entreprises multinationales bénéficient à toutes les catégories de la population en terme d'emplois et de revenus.

Toutefois, le groupe de réflexion d'orientation libérale précise dans ce texte présenté lundi qu'il n'est pas facile de mesurer l'impact des multinationales sur l'économie helvétique. Reste que la Suisse ne peut pas se définir comme étant un pays dont l'économie est uniquement façonnée par des petites et moyennes entreprises.

Dans le domaine de l'innovation, la contribution des grandes groupes est considérable. Ces sociétés doivent assurer leur existence dans un contexte de concurrence mondiale, un facteur important pour la stabilité de la Suisse.

Le document d'Avenir Suisse vient apporter une contribution au débat sur la globalisation et ses conséquences sur la société, alors que les grands groupes font l'objet de critiques. La «boîte à idées» constate que la Suisse se trouve confrontée au danger de voir certaines grandes compagnies déplacer leur siège à l'étranger.

Une menace que certains brandissent face à l'initiative «1:12 - pour des salaires équitables» des Jeunes socialistes, laquelle veut empêcher que, dans une même entreprise, un employé gagne moins en un an que son patron en un mois. Les mêmes arguments avait été utilisés avant le vote sur l'initiative de Thomas Minder contre les rémunérations abusives, largement acceptée par le peuple en mars dernier.

Avenir Suisse évoque aussi la responsabilité propre des multinationales. Leurs dirigeants doivent aussi s'astreindre à combler le fossé entre les entreprises et la société, écrivent les auteurs du texte. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!