Actualisé 06.08.2008 à 21:30

Les guérites se vident entre la Suisse et la France

La France ferme ses douanes. Les gardes-frontière suisses, eux, risquent de diminuer leur présence dans les guérites.

«Nous pensons réduire nos heures de présence notamment à la douane de Moillesulaz», assène le commandant de Région VI, Alain Brenneisen. Autrement dit, les points de passage entre la France et la Suisse risquent d'être quelque peu désertés par les gardes-frontière. Le gradé réagit à l'annonce du ministre français du Budget et de la Fonction publique, Eric Woerth. Ce dernier veut abandonner prochainement les «petits postes» entre les deux pays, a-t-il révélé au Dauphiné Libéré. Le ministrejustifie ce choix par l'entrée de la Suisse dans l'espace Schengen, le 1er novembre 2008. Les douanes de Moillesulaz, Veigy-Foncenex (Anières) et Prévessin (Meyrin) sont notamment citées. Les premières fermetures devraient intervenir début 2009. «Pour nous, ce ne sont pas des petites douanes. Moillesulaz est un lieu de passage important», rétorque Alain Brenneisen. Si les guérites des gardes-frontière se vident, «cela se fera au profit des contrôles volants, qui seront renforcés», prévient-il.

Renaud Bournoud

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!