EURO M21 au Danemark: Les Helvètes sont déjà en mode «finale»

Actualisé

EURO M21 au DanemarkLes Helvètes sont déjà en mode «finale»

Hier, la Suisse a confirmé la bonne impression laissée samedi face au Danemark. Souveraine,
elle n'a jamais été inquiétée par les insulaires.

par
Marc Fragnière/Aalborg
Innocent Emeghara (à g.)congratule Fabian Frei après le 2e but de la Suisse.

Innocent Emeghara (à g.)congratule Fabian Frei après le 2e but de la Suisse.

Coach de la sélection nationale, Tami avait averti la veille: «J'ai dit à mes joueurs que la possession de balle en zone médiane serait capitale; que, si l'on devait perdre des ballons, il faudrait à tout prix éviter de le faire dans cette portion du terrain.» La consigne a été reçue 5 sur 5 par un onze helvétique bluffant de maturité.

Privés de ballon à mi-terrain, les Islandais ont eu bien de la peine à entrer dans un match rapidement miné pour eux par l'ouverture du score extrêmement précoce des Suisses. Contraints de jouer, les Scandinaves se sont montrés paralysés une bonne mi-temps. Ce n'est qu'après le 2-0 que les hommes de Sverrisson ont peu à peu trouvé leurs marques. Insuffisant pour ébranler les convictions d'un ensemble helvétique réglé comme du papier à musique.

Une fois de plus, la maîtrise collective des joueurs de Tami a fait merveille. Leur solidarité également. De nouveau aligné en 4-1-4-1, le dispositif helvétique a dérangé les Islandais de par sa mobilité et les interactions de ses acteurs. Ainsi, il n'a pas été rare de voir Xhaka suppléer Lustenberger à la récupération ou de retrouver les ailiers Emeghara et Shaqiri sur la même ligne que l'attaquant de pointe Gavranovic en phase offensive. Forte de son sans-faute face aux Scandinaves, la Suisse tentera samedi d'assurer la première place du groupe contre la Biélorussie.

Suisse - Islande 2-0 (2-0)

Aalborg. 1903 spectateurs. Arbitre: Strahonja (Cro). Buts: 1ère Frei 1-0. 40e Emeghara 2-0.

Suisse: Sommer; Koch, Rossini, Klose, Berardi; Lustenberger; Shaqiri, Frei (66e Costanzo), Xhaka (68e Abrashi), Emeghara; Gavranovic (84e Ben Khalifa).

Islande: Björnsson; Jonsson, Eyjolfsson, Fjoluson, Valgardsson; Kristjansson; Gislason, Vidarsson (60e Bjarnason), Sigurdsson, Finnbogason (46e Sigurdarson); Sigthorsson.

Notes: l'Islande sans Gunnarsson (suspendu). 56e Frei repousse sur la ligne une frappe de Sighthorsson. 65e but de Gislason annulé pour hors-jeu. Avertissements: 11e Vidarsson. 38e Xhaka. 44e Sigurdsson. 89e Ben Khalifa.

Euro M21 au Danemark. 2e journée. Groupe A. A Aalborg: Suisse - Islande 2-0 (2-0). A Aarhus: Danemark - Biélorussie 2-1 (1-1)

Classement (2 matches): 1. Suisse 6. 2. Danemark 3 (2-2). 3. Biélorussie 3 (3-2). 4. Islande 0.

Note: en cas d'égalité, la confrontation directe est déterminante.

Eyjólfur Sverrisson, coach de l'Islande

Le goal encaissé après moins d'une minute a complètement choqué l'équipe. La 1re mi-temps a été la pire que nous ayons jamais jouée. On n’arrivait pas à passer par le milieu de terrain, on a alors tenté de longs ballons en avant.

Pierluigi Tami, coach de la Suisse

On a bien débuté. Cela nous a facilité la tâche. Ensuite, on s’est créé beaucoup d’occasions sans parvenir à inscrire le 2-0. Cela m’a inquiété, j’avais peur qu’on ait laissé passer notre chance. 2-0 à la pause, c’était mérité.

Fabian Frei, auteur du premier but de la Suisse

Notre première mi-temps fut superbe, ce ne fut toutefois pas la meilleure que nous avons livrée, explique le désormais ancien joueur de St-Gall. Je conserve toujours un grand souvenir du barrage de Sion contre la Suède

Innocent Emeghara, attaquant de la Suisse

J’ai énormément de plaisir à jouer au sein de cette équipe. Etre élu homme du match m’apporte beaucoup de joie, mais c’est la victoire du groupe. Depuis que je suis arrivé en Suisse, à 13 ans, j’ai rêvé de vivre ce genre de choses.

Ton opinion