29.01.2019 à 21:49

Etats-UnisLes hérissons, mode virale qui rend vraiment malade

Les autorités sanitaires mettent en garde contre les bisous à ces adorables animaux, devenus très populaires sur le web.

de
arg

«Salmonella typhimurium»: c'est le nom d'une souche coriace, mais rare, de salmonelle. Or, depuis octobre, elle effectue un retour inattendu aux Etats-Unis: 11 cas d'intoxication aiguë, rapporte «The Guardian».

Des cas assez nombreux pour que les Centres pour le contrôle et la pré­vention des maladies (CDC) lancent une mise en garde officielle. Cette agence fédérale a sa petite idée sur le vecteur de ces infections: les hérissons.

Séances papouilles

Et comme par hasard, les petits mammifères piquants sont actuellement en vogue sur les réseaux sociaux: des vidéos à succès montrent les facéties de spécimens domestiqués ou des séances de papouilles avec leur maître. Certains hérissons ont aussi leur profil sur les ­réseaux, comme Darcy the Hedge­hog et ses 300'000 followers sur Instagram.

Pas si inoffensifs

Ces images ont pu donner l'impression qu'ils étaient aussi inoffensifs qu'adorables. Mais «embrasser ou câliner un hérisson peut transmettre des germes au visage et à la bouche», avertissent les CDC, qui pressent les fans d'éloigner ces animaux de la nourriture.

Une précédente vague d'engouement pour les hérissons avait déjà occasionné 26 cas de salmonellose, dont plusieurs avaient donné lieu à des hospitalisations en 2012.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!