Jeux vidéo: «Les héroïnes de jeux vidéo ne font pas vendre»
Actualisé

Jeux vidéo«Les héroïnes de jeux vidéo ne font pas vendre»

Le studio français Dontnod Entertainment a souvent entendu cette phrase alors qu'il cherchait un éditeur pour son jeu «Remember Me».

par
adi

Le trailer du jeu «Remember Me».

Jean-Maxime Morris, le directeur créatif de Dontnod Entertainment, s'est confié à Penny Arcade et a révélé la difficulté à laquelle il avait été confronté dans sa quête d'un éditeur pour son nouveau bébé, «Remember Me». Ce titre met en scène Nilin, une femme avec pas mal de ressources. «Nous avons eu certaines sociétés qui nous ont dit: 'Nous ne voulons pas l'éditer parce que ça ne marchera pas. Vous ne pouvez pas avoir de personnage féminin dans les jeux. Il faut que ce soit un personnage masculin, c'est aussi simple que ça'. On a eu des gens qui nous ont dit: 'Vous ne pouvez pas avoir un type comme le joueur qui embrasse un autre type dans le jeu, ce serait embarrassant'.»

Les petits gars de Dontnod Entertainment, sûrs de leur coup, n'ont pas été convaincus par ces réponses et ont conservé leur héroïne. D'ailleurs, le directeur créatif a expliqué pourquoi: «On peut s'identifier à des personnes de l'autre sexe dans des films, pourquoi ne pourrait-on pas le faire dans des jeux? Le fait que notre coeur de cible soit constitué d'hommes de 15-25 ans n'est pas une excuse. Nous avons besoin de créer, et de respecter assez l'audience pour croire qu'elle peut être assez intelligente pour s'identifier à ce type de personnage». Il va même un peu plus loin en déclarant: «Il y a bien un niveau d'immersion auquel on doit parvenir, mais ce n'est pas comme si notre orientation sexuelle pouvait être remise en question parce qu'on joue à un jeu.»

Et les chiffres ont l'air de leur donner raison. «Tomb Raider» s'est vendu à 1 million d'exemplaires en seulement 48 heures après sa sortie. Visiblement, diriger une jolie aventurière ne pose pas trop de problèmes aux joueurs. Mais, d'un autre côté, il existe davantage de héros masculins que féminins dans l'industrie du jeu vidéo. Au final, qui a raison, qui a tort? Et est-ce que le joueur porte une quelconque importance au sexe de son avatar? Vous pouvez donner votre avis en répondant à notre sondage ou en laissant un message.

«Remember Me» sortira le 7 juin 2013.

Ton opinion