Publié

Euro 2020Les héros malheureux sont de retour

L’équipe de Suisse a atterri à Kloten samedi au milieu de la journée. Elle a été accueillie comme il se doit, par des centaines de sourires.

par
Robin Carrel
(Kloten)

Le cérémonial a régulièrement été rodé par les hockeyeurs suisses, souvent reçus en grande pompe à la suite de diverses épopées lors de Championnats du monde de hockey. Cette fois, ce sont les “manchots” du football qui sont arrivés en héros à l’aéroport de Zurich-Kloten, au lendemain de leur élimination un peu rageante, aux penalties, face à l’Espagne.

Xherdan Shaqiri, Granit Xhaka et compagnie ont mis pied à terre sur le tarmac zurichois après un long périple de près de 18’000 kilomètres à travers le continent, avec des escales à Bakou, Rome, re-Bakou, re-Rome, Bucarest et St-Pétersbourg, son terminus. Ils y ont glané les vivas de tout un pays, qui a particulièrement vibré lors du succès incroyable de lundi dernier face aux champions du monde français. Les pompiers de l’aéroport n’ont pas manqué d’arroser copieusement leur appareil, alors qu’ils venaient d’atterrir.

Après la photographie d’équipe de rigueur devant l’avion, avec de grosses croix blanches sur le torse, la troupe de Vladimir Petkovic a pu en prendre plein les oreilles grâce à une dizaine de cors des Alpes, lancés dans un concert impromptu. Ensuite, il a été l’heure de dédicacer toutes sortes de choses, sans contrevenir aux restrictions sanitaires, au millier de supporters qui étaient au rendez-vous.

Avant la dislocation totale du groupe suisse, cet après-midi, ce sera au tour de Vladimir Petkovic de passer devant les médias. Il sera particulièrement attendu, surtout à la suite des rumeurs récentes qui l’envoyaient au Zénith St-Pétersbourg, dans une ville qu’il a semblé particulièrement apprécier ces derniers jours.

Ton opinion

212 commentaires