Mode non genrée: Les hommes aussi adoptent les sacs à main Gucci et Chanel

Les sacs à main sont pour tous, comme le prouve l’influenceur Leo Mandella.

Les sacs à main sont pour tous, comme le prouve l’influenceur Leo Mandella.

Instagram/leomandella
Publié

Mode non genréeLes hommes aussi adoptent les sacs à main Gucci et Chanel

Dans la mode, la tendance unisexe s’étend désormais aux sacs à main. Ces hommes montrent l’exemple en prouvant que les sacs à main ne sont pas chics seulement lorsqu’ils sont portés par des femmes.

par
Johanna Senn

«De toute évidence, un morceau de tissu, un textile ou un vêtement n’est pas genré. C’est un fait incontestable!» écrit la journaliste de mode Steff Yotta dans l’édition américaine du magazine «Vogue».

De nos jours, il n’est pas rare de voir les femmes faire leurs emplettes au rayon hommes et les hommes flâner dans les rayons femmes, pas uniquement pour y dénicher des pièces telles que des jeans boyfriend ou des bijoux, mais aussi, et de plus en plus souvent, pour des accessoires tels que les sacs à main.

Des sacs à main pour tous

À l’occasion du Met Gala 2022, le musicien Jared Leto et le créateur en chef de Gucci, Alessandro Michele, arboraient notamment un clutch Gucci ainsi qu’une barrette en strass pour retenir leurs longs cheveux. Wikipédia classe la pochette comme un «accessoire féminin», ce que Jared Leto et Alessandro Michele contrediraient avec véhémence.

Jared Leto et Alessandro Michele en jumeaux de la mode au Met Gala 2022.

Jared Leto et Alessandro Michele en jumeaux de la mode au Met Gala 2022.

Getty Images

Avec le sac 2.55 de Chanel, la maison française de haute couture voulait permettre aux femmes d’avoir les mains libres lors de soirées cocktails. Mais les hommes de ce monde aiment aussi volontiers avoir les mains libres et les poches de pantalon vides, comme l’escrimeur Nicholas Edward Choi.

L’influenceur britannique Leo Mandella s’est approprié le sac Marmont de Gucci, qu’il assortit à un blouson Teddy décontracté.

Le sac à main multicolore Alma de Louis Vuitton, lancé par la maison de couture française en collaboration avec l’artiste japonais Takashi Murakami, n’est plus fabriqué depuis environ cinq ans. Adopté par Kendall Jenner et Rihanna, les fans du sac à main Alma sont plutôt des femmes. Mais pas tous. Le musicien autrichien Yung Hurn le porte avec une tenue en jean et des Crocs blanches (3e diapo).

Telfar ouvre la voie

La marque Telfar a également compris que les sacs à main unisexes étaient un besoin. Depuis sa création en 2005, la marque new-yorkaise est unisexe. Avec toujours la même devise: «Ce n’est pas pour toi, c’est pour tout le monde.» Preuve que ce concept a du succès, les articles de Telfar, en particulier les sacs, sont régulièrement en rupture de stock en ligne.

Les sacs sont appréciés par les stars telles que Dua Lipa…

Dua Lipa porte ici le Circle Bag de Telfar.

Dua Lipa porte ici le Circle Bag de Telfar.

Instagram/dualipa

… Beyoncé…

… et Megan Thee Stallion.

Les hommes aussi aiment porter les sacs estampillés d’un grand «T». L’influenceur Gallucks marie la version miniature avec la chemise en maille de Marine Serre.

Yung Hurn porte le Mini Shopper de Telfar, pour lequel la marque américaine a collaboré avec Ugg.

Le tiktokeur de mode Wisdom Kaye a, lui aussi, adopté une pièce de l’édition Metallic.

«Je ne me sentais pas assez à l’aise pour dire: «Je porte une chemise de fille», explique Telfar Clemens, le fondateur de la marque, au magazine «Womens Wear Daily». «Alors j’ai simplement créé ces vêtements moi-même et décrété qu’ils devaient être pour tous.»

Pour Telfar, le concept fonctionne: pour le magazine «Interview», Telfar a été l’«éclaireur» de la mode lors des Fashion Weeks en début d’année.

Il n’y a pas que chez Telfar, mais aussi ailleurs dans le monde de la mode, que les schémas de pensées binaires, comme le fait d’associer automatiquement les sacs à main aux femmes, s’effondrent. Le fait que les hommes se mettent désormais aussi à porter des sacs à main fait de ces pièces une normalité pour tous. De sorte qu’en définitive, ce n’est plus qu’un sac.

Ton opinion

1 commentaire